Taille du texte: Agrandir

CONNU POUR SA COMPASSION

Durant les deux années où il a été commandant du Fort Carson, dans le Colorado, le major-général Mark Graham s’est fait connaître et aimer pour la manière dont il traitait les gens. Un collègue de l’armée des États-Unis a dit à son sujet : « Je n’ai jamais rencontré d’officier plus compatissant et plus soucieux du bien-être des soldats et de leurs familles. » Après avoir perdu un de leurs fils pour cause de suicide et un autre au champ d’honneur, Mark et sa femme, Carole, ont résolu d’aider les soldats et leurs familles à composer avec le stress, la dépression et le deuil liés au service militaire.

Dans le livre des Actes, un disciple de Christ s’est fait bien connaître pour son souci des autres. Il s’appelait Joseph, mais dans l’Église primitive, les apôtres l’appelaient Barnabas, un nom qui signifie « fils d’encouragement ». C’est Barnabas qui s’est porté garant de Saul, nouveau converti, quand les autres doutaient de la sincérité de sa foi (Ac 9.26,27). Plus tard, Barnabas a amené Saul de Tarse à enseigner aux croyants d’Antioche (11.25,26). Et c’est Barnabas qui a voulu donner à Jean Marc une deuxième chance, après que celui-ci a manqué à son devoir lors d’un voyage missionnaire antérieur (15.36-38).

La compassion est un sentiment intérieur donnant lieu à une action extérieure. Elle devrait constituer notre uniforme de service quotidien
(Col 3.12). Par la grâce de Dieu, puissions-nous nous faire connaître pour notre compassion.

La vraie compassion, c’est l’amour en action.

    Laisser un commentaire