ODB_130412
Taille du texte: Agrandir

LES CHOSES SE CORSENT-ELLES ?

En août 2009, Blair et Ronna Martin ont perdu leur énergique fils Matti, alors âgé de 9 ans, lorsqu’une vache appartenant à sa famille l’a entraîné dans la mort. J’ai eu la chance de rencontrer cette famille de Kenai, en Alaska, et de partager son deuil, sachant pertinemment combien cette tragédie était éprouvante pour elle.

Je sais également que ces gens cherchent à obtenir que Dieu prenne soin d’eux et les console. La mère de Matti a d’ailleurs une remarque judicieuse à adresser à quiconque traverse une des vallées de la vie. Un jour qu’elle se trouvait dans le creux de la vague, Ronna a lu 2 Corinthiens 1.9, qui nous demande de « ne pas placer notre confiance en nous-mêmes, mais de la placer en Dieu qui ressuscite les morts. » C’est comme si Dieu lui disait : « Ronna, je sais que le voyage a été pénible pour toi et que tu es usée par les inquiétudes. N’aie pas honte d’être épuisée. Vois-y plutôt l’occasion pour moi de prendre ta vie en main. »

Lorsque la mer se déchaîne, laissons 2 Corinthiens 1.9 nous rappeler que nous ne voyageons pas seuls. Nous pouvons compter sur le secours de celui qui a déployé sa puissance par la Résurrection et qui la déploiera encore lorsqu’il ressuscitera ses enfants de toute génération en vue de la vie éternelle. À ce sujet, Ronna a dit : « Ma force et mon espérance doivent être en Christ seul. » Voilà une vérité dont nous avons tous besoin lorsque nous empruntons le chemin que Dieu nous a tracé.

Les tempêtes de la vie nous font nous réfugier
dans les bras de notre Sauveur aimant.

    Laisser un commentaire