Archive pour 'Notre Pain Quotidien' Catégorie

DIEU MURMURE « POISSON »

ODB_261114

Il y a un certain nombre d’années, nos fils et moi avons savouré quelques journées ensemble à dériver et à pêcher sur la rivière Madison, au Montana, avec deux guides de pêche nous servant aussi de navigateurs.

Lire la suite »

SE REPOSER EN DIEU

ODB_251114

C’était notre dernier congé passé en famille avant que notre fils aîné parte pour l’université. Tandis que nous remplissions le dernier banc de la petite église du bord de mer, la vue de mes cinq enfants à l’apparence raisonnablement soignée m’a gonflé le cœur de fierté. « Je te demande de les protéger spirituellement et de les garder près de toi, Seigneur », aije prié en silence, en me remémorant les pressions et les défis que chacun d’eux avait à surmonter.

Lire la suite »

L’ESPOIR DANS LA SOUFFRANCE

ODB_241114

Lorsque j’ai ouvert ma bible pour en lire les chapitres 1 à 4 du livre de Jérémie, le soustitre m’a touchée presque jusqu’aux larmes : L’espoir dans la souffrance . Ce sujet tombait à point nommé, car je pleurais alors la mort de ma mère.

Lire la suite »

AMERTUME TENACE

ODB_231114

Durant la Seconde Guerre mondiale, la famille de Corrie ten Boom était propriétaire d’une boutique d’horlogerie aux PaysBas et travaillait activement à protéger les familles juives. Toute la famille ten Boon a fini par être envoyée dans un camp de concentration, où le père de Corrie est mort dix jours plus tard. Betsie, sa sœur, y est morte elle aussi. Tandis que Betsie et Corrie étaient ensemble dans ce camp, la foi de Betsie a contribué à fortifier celle de Corrie.

Lire la suite »

LA CHALEUR DU SOLEIL

ODB_221114

Un certain jour de novembre 1963, Brian Wilson et Mike Love, tous les deux membres des Beach Boys, ont écrit une chanson très différente des autres du groupe dont le rythme était plutôt enlevé. Il s’agissait d’une chanson mélancolique racontant un amour perdu. Mike a dit plus tard à ce sujet : « Aussi pénible que puisse être ce genre de deuil, la bonne chose qui en découle, c’est le fait d’avoir été amoureux en premier lieu. » Ils l’ont intitulée « The Warmth of the Sun » (La chaleur du soleil).

Lire la suite »

FUIR LES DISTRACTIONS

ODB_211114

Le propriétaire d’un restaurant d’Abu Ghosh, situé juste à l’extérieur de Jérusalem, offrait un rabais de 50 p. cent aux clients qui éteignaient leur téléphone cellulaire. Jawdat Ibrahim croit que les téléphones intelligents ont amené les gens à se désintéresser de leur compagnie et de leur conversation durant les repas au profit de la navigation, des textos et des appels d’affaires. « La technologie est une très bonne chose, ditil, mais… quand on est avec sa famille et ses amis, on pourrait bien attendre une demi-heure et savourer sa nourriture et jouir de leur compagnie. »

Lire la suite »

POUVEZ-VOUS AIDER ?

ODB_201114

Les administrateurs du lycée de Barrow, en Alaska, se sont lassés de voir les élèves s’attirer des ennuis et le taux de décrochage se maintenir à 50 p. cent. Pour favoriser l’intérêt des élèves, ils ont mis sur pied une équipe de foot, ce qui leur a offert la chance d’acquérir des aptitudes personnelles, d’apprendre à travailler en équipe et de tirer des leçons de la vie. L’ennui, c’est qu’étant donné que la ville de Barrow est située au nord de l’Islande, il est difficile d’y faire pousser de l’herbe. Si bien que les élèves y jouaient au foot sur un terrain de pierres concassées et de terre.

Lire la suite »

ADIEUX !

ODB_191114

Lorsque Max Lucado a participé à un triathlon demiIronman, il a fait l’expérience du pouvoir néfaste des plaintes. Voici ce qu’il en a dit : « Après la nage de 2 km et la randonnée à vélo de 90 km, il ne me restait plus beaucoup d’énergie pour la course de 21 km. Pas plus qu’il n’en restait au participant qui courait à mes côtés. Il m’a dit : “C’est l’horreur. Cette course est la décision la plus stupide que j’aie jamais prise.” À cela, j’ai répondu : “Adieu!” » Max savait que, s’il l’écoutait trop longtemps, il se mettrait à lui donner raison. Si bien qu’il lui a fait ses adieux et a continué de courir.

Lire la suite »

AMOUR ENRACINÉ

ODB_181114

Lorsque je songe à toutes les merveilles de la superbe création de Dieu, j’admire tout particulièrement les séquoias, ces arbres géants. Ces incroyables béhémoths de la forêt peuvent atteindre jusqu’à 90 m de hauteur et excéder les 6 m de diamètre. Ils peuvent vivre plus de 3 000 ans et même résister au feu. En fait, les incendies de forêt font éclater les cônes de séquoia, répandant ainsi les graines sur le sol forestier que les cendres fertilisent. Il se peut que le plus étonnant au sujet de ces arbres soit le fait qu’ils parviennent à grandir dans à peine un mètre de terre et à supporter des vents violents. Leur force réside dans le fait que leurs racines se mêlent à celles d’autres séquoias, si bien qu’ils se fortifient mutuellement et se partagent les ressources disponibles.

Lire la suite »

UN ADVERSAIRE VAINCU

ODB_171114

Le lion rugissant est le légendaire « roi de la jungle », mais les seuls lions que nous voyons pour la plupart sont les félins léthargiques qui habitent les jardins zoologiques. Leurs journées sont remplies d’un repos perpétuel, et leur repas du soir leur est servi sans qu’ils aient à lever la patte.

Lire la suite »