Archive pour 'Notre Pain Quotidien' Catégorie

REPAS MÉDIÉVAL

ODB_210914

Il y a un certain temps, j’ai assisté à une conférence portant sur le Moyen Âge. Lors d’une séance, nous avons préparé plusieurs mets qui auraient été monnaie courante à l’époque médiévale. Nous avons utilisé le pilon et le mortier pour moudre de la cannelle et pressé des fruits afin d’en faire des confitures. Nous avons tranché et envoyé au four des rondelles d’orange badigeonnées de miel et de gingembre pour en faire une collation. Nous avons écrasé des amandes et d’autres ingrédients dans de l’eau afin de produire du lait aux amandes. Pour terminer, nous avons préparé un poulet entier à servir en plat principal avec du riz. Or, ces mets nous ont procuré une expérience culinaire savoureuse.

Lire la suite »

ENRACINÉ

ODB_200914

Joas a dû se sentir confus et affolé lorsqu’on lui a rapporté les mauvaises actions de sa grand-mère, Athalie. Elle avait tué ses frères afin d’usurper le pouvoir et le trône de Juda. La tante et l’oncle de Joas avaient toutefois caché le bébé en sécurité pendant six ans (2 Ch 22.10-12). En grandissant, Joas avait ainsi joui de l’amour et de l’éducation de ses bienfaiteurs. Lorsqu’il n’avait que 7 ans, on l’avait secrètement sacré roi et sa grand-mère s’était fait détrôner (23.12-15).

Lire la suite »

ÊTRE CONNU

ODB_190914

L’opposition entre le désir de nous faire connaître et la crainte de nous faire connaître est à l’origine de l’une de nos plus grandes luttes intérieures. En tant qu’êtres créés à l’image de Dieu, nous sommes destinés à être connus – de Dieu et des autres. Reste qu’en raison de notre nature déchue, nous avons tous des péchés et des faiblesses que nous préférerions que les autres ne sachent pas. Nous employons l’expression « côté sombre » pour désigner des dimensions de notre vie que nous gardons cachées. Nous servons également aux autres des slogans comme « présentez-vous sous votre meilleur jour ».

Lire la suite »

AIMER RACONTER SON HISTOIRE

ODB_180914

Lorsque l’auteur Studs Terkel cherchait un sujet pour son prochain livre, un de ses amis lui a suggéré « la mort ». Même s’il s’y est opposé au début, l’idée a commencé à faire son chemin, mais elle s’est concrétisée brusquement lorsque la femme de M. Terkel depuis 60 ans est décédée. Son livre s’est alors transformé en une quête personnelle : le désir ardent de savoir ce qui nous attend de l’autre côté, où sa bien-aimée venait de se rendre. Ses pages nous rappellent avec émotion notre propre recherche de Jésus, ainsi que les questions et les préoccupations que nous entretenons au sujet de l’éternité au fil de notre parcours de foi.

Lire la suite »

L’ABANDONNER À DIEU

ODB_170914

Corrie ten Boom, une des héroïnes d’une génération ayant grandi après la Seconde Guerre mondiale, lui a laissé un héritage de piété et de sagesse. Victime de l’occupation des Pays-Bas par les nazis, elle a survécu pour raconter l’histoire de la foi et de la dépendance envers Dieu dont elle a fait preuve durant une période horriblement douloureuse.

Lire la suite »

PRIER DE TOUT SON CŒUR

ODB_160914

En vol avec ses deux filles, 4 ans et 2 ans, une jeune mère s’est employée à les garder occupées pour éviter qu’elles dérangent les autres passagers. Lorsque le pilote a annoncé quelque chose à l’interphone, Catherine, la cadette des filles, s’est arrêtée et a baissé la tête. Quand le pilote a eu terminé, elle a murmuré « Amen. » Il se peut qu’elle ait cru, en raison d’une catastrophe naturelle récente, que le pilote priait.

Lire la suite »

JEU DU BLÂME

ODB_150914

Lorsque son mari l’a quittée pour une autre, Jenny s’est promis de ne jamais rencontrer sa nouvelle femme. En prenant conscience que son amertume nuisait à la relation de ses enfants avec leur père, elle a toutefois demandé à Dieu de l’aider à faire les premiers pas vers la victoire sur l’amertume que lui inspirait une situation à laquelle elle ne pouvait rien changer.

Lire la suite »

DOUX JÉSUS

ODB_140914

Charles Wesley (17071788) était un évangéliste méthodiste ayant écrit plus de 9 000 cantiques et poèmes sacrés. Certains, dont « Seigneur, que n’aije mille voix ! », sont de formidables cantiques de louange édifiants. Par contre, son poème intitulé « Gentle Jesus, Meek and Mild » (Doux Jésus, bon et humble), publié pour la première fois en 1742, représente la prière d’un petit enfant qui exprime en gros la nécessité pour nous tous de rechercher Dieu d’une foi sincère et simple : Bon Jésus, doux Agneau, entre tes tendres mains je suis ; fais de moi, mon Sauveur, ce que tu es, vis toimême dans mon cœur.

Lire la suite »

N’Y PENSEZ PLUS

ODB_130914

Mes premières années de vie chrétienne ont été chargées de pressentiments. J’avais l’impression qu’au retour de Jésus, tous mes péchés seraient affichés sur un écran géant à la vue de tout le monde.

Lire la suite »

LE PETIT GÉANT

ODB_120914

L’ennemi géant avance à grandes enjambées dans la vallée d’Élah. Sa taille est de 2,75 m. Son armure, qui comporte plusieurs petites cuirasses en bronze, brille sous le soleil. Sa lance est entourée de cordes, afin de la faire tournoyer dans l’air, de lui permettre de parcourir une plus grande distance et d’être plus précise. Goliath semble invincible.

Lire la suite »