Archive pour 'Notre Pain Quotidien' Catégorie

MES AMIS ET MOI

Jean Chrysostome (347-407), l’archevêque de Constantinople, a dit ceci au sujet de l’amitié : « Ainsi va l’amitié, elle nous fait aimer les lieux et les saisons ; car comme […] les fleurs laissent tomber leurs douces feuilles au sol autour d’elles, ainsi les amis procurent des faveurs là même où ils résident. »

Lire la suite »

UNE ŒUVRE EN PROGRESSION

On a considéré Pablo Casals comme le plus grand violoncelliste de la première moitié du XXe siècle. Comme il jouait encore au seuil de devenir centenaire, un jeune journaliste lui a demandé : « Monsieur Casals, vous avez 95 ans et vous êtes le plus grand violoncelliste que la terre ait porté. Pourquoi vous exercez-vous encore six heures par jour ? »

Lire la suite »

NOËL UKRAINIEN

Les Ukrainiens incluent de nombreux éléments merveilleux dans leur observance de Noël. On place parfois des fétus de paille sur la table du soir pour rappeler l’étable de Bethléhem. Une autre partie de leurs célébrations évoque les événements qui se sont déroulés la nuit où le Sauveur est entré dans le monde. Ils offrent une prière de Noël, puis le père de famille déclare : « Christ est né ! » La famille lui répond alors : « Glorifions-le donc ! »

Lire la suite »

DES ÉCONOMES DE LEUR HISTOIRE

Beaucoup de gens veillent par tous les moyens à ce que leurs ressources soient bien utilisées après leur mort. Ils établissent des fonds en fiducie, ils rédigent des testaments et ils créent des fondations visant à garantir que leurs biens continueront de servir à de bonnes fins après leur passage icibas. Voilà ce que l’on appelle être un bon économe.

Lire la suite »

UNE NAISSANCE PARTICULIÈRE

Dans les pages de la Bible, plusieurs poupons mâles se distinguent des autres. Caïn, le premier à naître après la création. Isaac, l’espoir d’Israël. Samuel, la réponse à la prière fervente d’une mère. Tous extrêmement importants. Tous attendus avec joie. Et tous décrits exactement de la même manière par les chroniqueurs scripturaires : dans chaque cas, on nous dit que la mère a conçu et a donné naissance à un fils (Ge 4.1 ; 21.2,3 ; 1 S 1.20).

Lire la suite »

UN AUTRE HÉROS DE NOËL

Pendant la majeure partie de ma vie, l’importance du rôle que Joseph a joué dans l’histoire de Noël m’a échappé. Cependant, lorsque je suis moimême devenu mari et père, j’ai apprécié davantage à sa juste valeur le doux caractère de Joseph. Avant même de savoir comment Marie était tombée enceinte, il a décidé de refuser de la mettre dans l’embarras ou de la punir pour ce qui semblait être une infidélité (Mt 1.19).

Lire la suite »

BIEN AU CHAUD

Lorsque j’étais enfant, ma famille vivait dans une maison que mon père avait bâtie dans une forêt de cèdres située à l’ouest de Duncanville, au Texas. Notre maison comportait une petite aire de cuisine, deux chambres à coucher et une grande salle munie d’un imposant foyer de pierres dans lequel nous brûlions des bûches longues de plus d’un demimètre. Ce foyer constituait le cœur chaleureux de notre maison.

Lire la suite »

UN SERPENT DANS UNE BOÎTE

Dans un centre d’interprétation de la nature, j’ai regardé la fillette aux joues roses de mon amie taper le côté d’une grande cage de verre. À l’intérieur se trouvait une couleuvre à nez mince du nom de Billy qui rampait lentement en fixant la fillette du regard. Billy, qui avait le corps aussi épais que mon avantbras, portait des marques marron et jaunes. Même si je savais que Billy ne pouvait s’échapper de sa cage, de voir une créature aussi menaçante à proximité d’un petit enfant me donnait la chair de poule.

Lire la suite »

LES MERVEILLES DU CŒUR

Notre cœur bat à un rythme d’environ 100 000 battements par jour, injectant ainsi du sang dans chacune des cellules de notre corps. Cela totalise environ 35 millions de battements par année et 2,5 milliards de battements au cours d’une vie moyenne. La médecine nous indique que toute contraction est semblable à l’effort qu’il faudrait déployer pour tenir une balle de tennis dans la paume de sa main et la serrer bien fort.

Lire la suite »

NOTRE VIE EST UN MANUEL

Le manuel The New England Primer a été publié vers la fin des années 1900. Partout dans les colonies qui allaient devenir plus tard les États-Unis, ce livre est devenu une ressource grandement utilisée.

Lire la suite »