Mot-clef: confiance

DE MYSTÉRIEUX DÉTOURS

ODB_161014

Avant d’amorcer un trajet en voiture de 650 km avec ma femme, j’ai réglé le GPS sur notre destination : la maison de notre fille au Missouri. Tandis que nous traversions l’Illinois, le GPS nous a indiqué de quitter l’autoroute, ce qui nous a amenés à faire un détour par la ville de Harvey. Après que le GPS nous a ensuite ramenés sur l’I80, ce détour m’a laissé perplexe. Pourquoi nous avaiton fait quitter une autoroute parfaitement bonne ?

Lire la suite »

UNE QUESTION DE CONFIANCE

ODB_260914

Dans les actualités australiennes, on racontait l’histoire de Pascale Honore, une paraplégique qui, après avoir été confinée pendant 18 ans dans un fauteuil roulant, s’est mise au surf. Comment ?

Lire la suite »

Pris au piège

20130920-500-160

À une certaine période, alors que j’avais une étroite relation avec Jésus, la vie est devenue extrêmement difficile. J’avais dit à un ami que je me sentais comme une souris, secouée de part et d’autre dans les pattes d’un chat jouant avec sa victime avant d’y porter le coup de grâce.

Lire la suite »

La confiance et l’obéissance

20130910-500-160

Quand j’étais à l’école de formation des officiers, on m’a enseigné que, pour neutraliser les forces de l’ennemi, on pouvait avoir recours à l’artillerie ou au raid aérien avant de s’engager dans la véritable offensive terrestre. L’objectif étant d’affaiblir leur capacité de combat, de créer la peur et de démoraliser les troupes ennemies avant le combat au sol.

Lire la suite »

LE BLUFF D’UN OPOSSUM

ODB_090914

L’opossum est connu pour sa capacité à faire le mort. Ce faisant, son corps s’affaiblit, sa langue pend à l’extérieur et son rythme cardiaque diminue. Au bout d’une quinzaine de minutes, l’animal se ranime. Fait intéressant : des experts animaliers ne croient pas que l’opossum fasse le mort dans le but d’échapper à un prédateur. Selon eux, il feint involontairement lorsqu’il se sent dépassé et angoissé !

Lire la suite »

ACTION !

ODB_300814

Lorsqu’un pic s’est mis à picorer les bords de notre garage, j’ai acheté un piège pour le capturer vivant et lui faire ensuite élire domicile dans un parc. J’ai appâté le piège avec un assortiment de friandises et j’en ai ouvert la porte. Le lendemain matin, j’étais ravi d’y voir une petite créature, jusqu’à ce que je constate qu’il s’agissait en réalité d’une mouffette.

Lire la suite »

ANECDOTES OU AVENTURES ?

ODB_190714

Mon grand-père aimait beaucoup raconter des histoires, et j’aimais énormément l’écouter. Papi avait deux genres d’histoires. « La fable » était une histoire aux accents de vérité, mais qu’il modifiait chaque fois qu’il la racontait. « L’aventure » était une histoire qui s’était réellement produite et dont les faits ne changeaient jamais d’une fois à l’autre. Un jour, mon grand-père m’a raconté une histoire qui me semblait trop bizarre pour être vraie. « Fable ! » ai-je alors déclaré, mais mon grand-père a insisté sur sa véracité. Même si son récit ne variait jamais dans ce cas-là, je ne parvenais tout simplement pas à y croire, tellement il était inhabituel.

Lire la suite »

Désuète ?

20130719-500-160

En 2012, Encyclopedia Britannica a déclaré que l’information a changé si rapidement que ses encyclopédies sont bien vite devenues désuètes. Ainsi, au lieu de se concentrer sur les livres physiques, les dirigeants ont décidé de se tourner vers l’édition numérique. « Une encyclopédie imprimée est obsolète la minute que vous l’imprimez », a dit le président d’Encyclopedia Britannica. « Alors que notre édition en ligne est continuellement mise à jour. »

Lire la suite »

PONTS VIVANTS

ODB_180714

Les habitants de Cherrapunji, en Inde, ont trouvé un moyen unique de traverser les nombreuses rivières et les nombreux ruisseaux de leur région. Ils se font pousser des ponts à partir des racines de caoutchoutiers. Ces « ponts vivants » prennent entre dix et quinze ans à atteindre la maturité, mais une fois qu’ils se sont bien enracinés, ils sont extrêmement stables et vivent des centaines d’années.

Lire la suite »

Vas-y

20130708-500-160

L’évangéliste d’origine australienne Nick Vujicic est venu au monde sans bras ni jambes. Toute sa vie, il a eu le profond désir que Dieu le guérisse. Nick a même prié pour que ses membres se développent. Lui et quelques amis chrétiens ont même façonné des bras et des jambes d’argile et ont prié pour qu’ils deviennent chair. Même si cela ne s’est pas produit, Nick prie toujours : « S’il te plaît, donne-moi des bras et des jambes. Mais si tu ne m’en donnes pas… j’ai confiance en toi. » Il dit que son engagement envers Jésus est de tout simplement « rechercher son plan ».

Lire la suite »