Mot-clef: foi

Éprouvés par le feu

SONY DSC

En novembre 2011, le jour du mariage de Mike et Nancy, le bâtiment dans lequel ils étaient censés se marier a été consumé par les flammes. L’incendie a ravagé le superbe édifice, sa cuisine, sa salle de conférence, sa piscine et ses chambres d’invités. Tout le cortège et les invités ont dû se rendre dans un autre bâtiment pour la cérémonie. Les cadeaux et les fleurs n’existaient plus, mais Nancy a dit : « Nous avons perdu toutes ces choses, mais ce n’est pas important pour nous. Il nous reste ce qui compte vraiment. »

Lire la suite »

UNE SALUTATION ÉTERNELLE

ODB_141014

Après avoir passé une semaine de vacances avec sa fille et son petitfils de 4 ans, Oliver, Kathy a dû leur dire au revoir. Elle m’a écrit : « Les belles retrouvailles que nous avons connues me font désirer ardemment les cieux. Làhaut, nous n’aurons plus à essayer de conserver nos souvenirs en esprit. Làhaut, nous n’aurons plus à prier pour que le temps passe lentement et que les journées durent longtemps. Làhaut, nos accueils ne se changeront jamais en au revoir. Les cieux seront un “accueil éternel”, et il me tarde d’y aller. » En tant que grandmère pour la première fois, elle désire être le plus possible en compagnie de son petitfils Oliver ! Elle est reconnaissante pour le temps qu’elle passe avec lui et pour l’espérance de la vie au ciel, où les instants merveilleux ne se termineront jamais.

Lire la suite »

L’envol

20121009-500-160

Dans l’histoire d’un héros peu crédible, J. R. R. Tolkien dépeint une image frappante d’une délivrance prescrite et inattendue. Cerné par des loups et des gobelins, Bilbo croyait que tout était fini. Avec ses amis, il était emprisonné entre les arbres qui ont vite été embrasés par le feu des gobelins. Gandalf grimpa sur la plus haute branche et disparut. Offrant une merveilleuse vision de la délivrance opportune de Dieu ; des aigles immenses surgirent pour sauver le groupe de voyageurs et les mener en lieu sûr. Pris de vertige, Bilbo détesta le voyage.

Lire la suite »

DANS LA TEMPÊTE

ODB_021014

Une tempête se préparait – non seulement à l’horizon, mais aussi sous le toit d’une amie. « Lorsque j’étais à Hong Kong, m’a-t-elle dit, les services météorologiques locaux annonçaient l’approche d’une terrible tempête. Par contre, celle qui menaçait à l’intérieur était pire encore que celle du dehors. Tandis que mon père était hospitalisé, les membres de ma famille s’efforçaient d’équilibrer responsabilités familiales et responsabilités professionnelles, en plus des visites à l’hôpital. Ils étaient si fatigués que leur patience s’amenuisait, et la situation à la maison était tendue. »

Lire la suite »

ENRACINÉ

ODB_200914

Joas a dû se sentir confus et affolé lorsqu’on lui a rapporté les mauvaises actions de sa grand-mère, Athalie. Elle avait tué ses frères afin d’usurper le pouvoir et le trône de Juda. La tante et l’oncle de Joas avaient toutefois caché le bébé en sécurité pendant six ans (2 Ch 22.10-12). En grandissant, Joas avait ainsi joui de l’amour et de l’éducation de ses bienfaiteurs. Lorsqu’il n’avait que 7 ans, on l’avait secrètement sacré roi et sa grand-mère s’était fait détrôner (23.12-15).

Lire la suite »

Actions et aventures

20130913-500-160

Lors d’une récente visite chez moi aux États-Unis, j’ai fait pour la première fois l’essai du D-BOX – un siège de cinéma qui nous propulse d’avant en arrière, de gauche à droite et de haut en bas, en synchronisation avec l’action à l’écran.

Lire la suite »

Le mal

20130908-500-160

La question du mal est la première raison que les gens invoquent pour ne pas croire en Dieu. Ils allèguent qu’un Dieu bon ne permettrait pas au mal d’exister, et qu’un Dieu omnipotent serait capable de l’éradiquer. Pour eux l’existence du mal signifie donc que Dieu n’est ni infiniment bon ni tout-puissant, si bien qu’ils en concluent qu’il n’y a pas de Dieu.

Lire la suite »

TENEZ BON !

ODB_210814

Il y a un vieux dicton qui dit : « Qui trop embrasse mal étreint. » Il vaut mieux ne pas assumer plus de responsabilités que ce que nos capacités permettent. Il nous arrivera cependant de nous sentir parfois dépassés par la taille et le degré de difficulté d’une tâche que nous avons acceptée.

Lire la suite »

CROIRE D’AVANCE

ODB_180814

Lors de la Seconde Guerre mondiale, des prisonniers américains se sont fabriqué une radio à l’insu des gardiens de leur camp. Par elle, ils ont appris un jour que le haut commandement de l’armée allemande s’était rendu, mettant fin à la guerre. En raison d’une rupture des communications, les gardiens l’ignoraient toutefois encore. Tandis que le mot se répandait parmi les prisonniers, des cris de joie ont éclaté. Pendant trois jours, ils ont chanté, ils ont salué les gardiens de la main et ont échangé des plaisanteries en prenant leurs repas. Le quatrième jour, à leur réveil, ils ont constaté que tous les Allemands avaient pris la fuite. Leur attente était enfin terminée.

Lire la suite »

LE POUVOIR DE LA SIMPLICITÉ

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Peu d’Américains prennent le temps d’étudier les règles fiscales de l’Internal Revenue Service, et pour cause. Selon le magazine Forbes, en 2013, les codes fiscaux ont dépassé la barre des quatre millions de mots. En fait, les lois fiscales américaines se sont complexifiées à tel point que même les spécialistes ont beaucoup de mal à assimiler toutes ces règles. Elles sont d’une complexité pénible.

Lire la suite »