Mot-clef: Jean

UNE ŒUVRE EN PROGRESSION

On a considéré Pablo Casals comme le plus grand violoncelliste de la première moitié du XXe siècle. Comme il jouait encore au seuil de devenir centenaire, un jeune journaliste lui a demandé : « Monsieur Casals, vous avez 95 ans et vous êtes le plus grand violoncelliste que la terre ait porté. Pourquoi vous exercez-vous encore six heures par jour ? »

Lire la suite »

Une identité formelle

20121215-500-160

Je promenais ma fille dans sa poussette le long des allées d’un magasin de pièces d’automobiles lorsque, tout enthousiasmée, elle se met à pointer du doigt un client qui ressemblait drôlement aux images de Jésus dans sa bible illustrée. Elle appelle ensuite l’homme par le nom du Seigneur. Malgré l’innocence et la joie de ma fille, l’homme semble agacé parce qu’elle s’est trompée sur son identité.

Lire la suite »

La vie… avec Dieu

20121127-500-160

Chaque mois, plus de 500 000 personnes recherchent « sens de la vie » sur Google. Pourquoi suis-je ici ? On y trouve des réponses allant de « Il n’y a pas de sens à la vie » à « Le sens de la vie c’est ce que tu en fais. » Examinons la signification de deux mots grecs signifiant « vie » dans le Nouveau Testament : psuché qui veut dire « naturel, la vie créée » ; et zoé qui veut dire la « vie éternelle et surnaturelle de Dieu ». Il est possible d’avoir la psuché mais non la zoé… ou d’être biologiquement vivant, mais spirituellement mort.

Lire la suite »

La gloire de Jésus

20121123-500-160

Les réceptions de mariage. Je ne m’oppose pas à y assister, mais, en toute honnêteté, si je peux les éviter, je ne m’en plaindrai pas. (Remarquez que cela ne s’applique pas au mariage de mes filles !)

Lire la suite »

L’amour en action

20121114-500-160

À l’époque de la lutte pour les droits civiques aux États-Unis, la miséricorde exigeait l’abolition de lois injustes, mais requérait aussi que chacun passe délibérément à l’action. Il fallait plus qu’enlever les signes « Blancs seulement » ou autoriser les Noirs à voter. L’accueil véritable et les bonnes relations exigeaient que les Blancs donnent le coup d’envoi à l’amitié ; et exigeaient aussi que les Noirs prennent (encore et encore) le risque de s’engager dans une amitié et un contexte où ils étaient lésés et exclus. Cela a nécessité de mettre l’amour en action.

Lire la suite »

Gaz hilarant

20121104-500-160

Normalement, je crains les soins dentaires. Mais un récent rendez-vous chez le dentiste pour réparer une dent fracturée a peut-être définitivement changé mon attitude.

Lire la suite »

Hospitalité

20121011-500-160

Les disciples sont allés pêcher, car ils avaient faim, et n’avaient rien d’autre à faire (Jn 21.3). Leur vie s’était dégradée pour la troisième fois en quelques semaines. La mort de Jésus les avait plongés dans le désespoir, la crainte et la culpabilité. Désespérés, parce que leurs espoirs s’étaient envolés, craintifs, car ils seraient sûrement tués à leur tour, et coupables, parce qu’ils (particulièrement Pierre) avaient abandonné Jésus au moment le plus crucial, ils se sont réunis secrètement, s’enfermant dans une maison. Leur entretien a été interrompu par des femmes annonçant que Jésus était vivant. Peu de temps après, Jésus leur est apparu.

Lire la suite »

À QUOI VOUS ATTENDEZ VOUS ?

ODB_091014

Dans son livre intitulé God in the Dock (Dieu en réparation), C. S. Lewis a écrit : « Imaginez un groupe de personnes habitant toutes le même immeuble. La moitié d’entre elles croit qu’il s’agit d’un hôtel, l’autre moitié croit qu’il s’agit d’une prison. Il se peut que ceux qui se croient à l’hôtel le trouvent plutôt intolérable, mais que ceux qui se croient en prison trouvent l’endroit étonnamment confortable. » Lewis s’est intelligemment servi de ce contraste entre un hôtel et une prison pour illustrer que notre perception de la vie repose sur nos attentes. À ce sujet, il dit : « Si l’on voit dans le monde icibas un endroit destiné uniquement à son bonheur, on le trouvera tout à fait intolérable ; voyezy un lieu de formation et de correction, et vous ne le trouverez pas si mal. »

Lire la suite »

BREBIS ROSES

ODB_051014

Tandis que je me rendais en voiture de Glasgow à Édimbourg, en Écosse, je jouissais de la magnifique campagne environnante lorsqu’une scène plutôt humoristique a attiré mon attention. Au haut d’une petite colline se trouvait un troupeau assez grand de moutons roses.

Lire la suite »

Envoyé

20130929-500-160

Le frère Colm O’Connell, un prêtre irlandais, s’est rendu au Kenya en 1976 afin de faire du bénévolat en tant qu’enseignant à l’école Saint-Patrick pendant un an. Trente-six ans plus tard, il y est toujours, et il a mis sur pied un programme de course de renommée internationale. De cette école sont sortis cinq champions olympiques, vingt-cinq champions du monde, et plus récemment, David Rudisha au 800 mètres des jeux Olympiques de Londres. Chaque coureur de Saint-Patrick s’engage sur la piste sachant qu’il a été envoyé au même titre que ceux avant lui.

Lire la suite »