Mot-clef: louange

LAISSEZ-MOI CHANTER

ODB_060914

Lorsque j’ai demandé à un de mes amis comment sa mère se portait, il m’a dit que la démence avait enlevé à celleci la capacité de se rappeler de nombreux noms et événements du passé. Puis il a ajouté : « Elle parvient malgré tout à s’asseoir au piano et à jouer merveilleusement bien des cantiques, de mémoire et sans partition. »

Lire la suite »

QUELQU’UN CHANTE-T-IL ?

ODB_170814

À 322 km au-dessus de la Terre, Chris Hadfield, astronaute et commandant canadien de la Station spatiale internationale, s’est joint à un groupe d’étudiants se trouvant dans un studio sur la Terre pour chanter une chanson. Ensemble, ils ont interprété « Is Somebody Singing » (Quelqu’un chante-t-il ?), une chanson que Hadfield et Ed Robertson ont coécrite.

Lire la suite »

VILLE DE REFUGE

ODB_010814

En entrant dans une ville d’Australie, nous nous sommes fait accueillir par un panneau sur lequel on pouvait lire : « Bienvenue à tous ceux qui recherchent un refuge et un asile. » Ce genre de mot de bienvenue semble faire écho au concept de l’Ancien Testament relatif aux villes de refuge. À l’époque de ce dernier, les villes de refuge (No 35.6) ont été établies afin de servir de havre aux gens qui avaient accidentellement tué quelqu’un et qui avaient besoin de protection. Dieu avait donc chargé le peuple de bâtir de telles villes afin de procurer un refuge à ces gens.

Lire la suite »

Hymne révolutionnaire

20130712-500-160

Dans notre église, nous aimons chanter des hymnes. Plus ils sont vieux, mieux c’est. Nous les chantons souvent accompagnés de musiques différentes, mais parfois nous les interprétons tels qu’ils ont été écrits. La puissance des mots, la beauté des mélodies, le fait que des chrétiens ont chanté ces vérités longtemps avant nous, toutes ces choses font des hymnes une partie importante de notre adoration.

Lire la suite »

Bwana asifiwe !

20130607-500-160

Bwana asifiwe ! sont les mots swahilis pour « Louez l’Éternel ! » En voyageant de la sécheresse de Tala aux quartiers pauvres de Kawangare et aux ghettos très peuplés et dangereux de Korogocho au Kenya, c’est ainsi que tous les croyants me saluaient.

Lire la suite »

ARBRE DE REPOS

ODB_020514

L’arbre solitaire dans le champ en face de mon bureau restait un mystère pour moi. On avait abattu des hectares de forêt pour permettre à un agriculteur d’y faire pousser du maïs. Un seul arbre avait été épargné, avec les branches tendues vers le ciel. Ce mystère a été percé lorsque j’ai appris qu’on l’avait épargné pour une raison précise. Il y a longtemps, les fermiers avaient pour habitude de garder un arbre vivant dans leur champ pour qu’eux-mêmes et leurs animaux puissent s’y reposer au frais, à l’abri des rayons d’un soleil d’été cuisant.

Lire la suite »

« IL EST FORT, DIEU ! »

ODB_110414

Un jour, ma petite-fille de 3 ans, Katie, a étonné sa mère et son père par un éclair de génie théologique. Elle leur a dit : « Vous avez tous les deux des sœurs qui sont mortes. Et Dieu les a amenées au ciel pour qu’elles soient avec lui. Il est fort, Dieu ! »

Lire la suite »

LE POUVOIR DE LA MUSIQUE

ODB_100214

Au pays de Galles, la musique des chorales masculines est profondément ancrée dans la culture. Avant la Première Guerre mondiale, une certaine petite chorale galloise entretenait une rivalité amicale avec une certaine autre petite chorale allemande, mais ce lien a fait place à l’animosité durant et après la guerre. Elles ont toutefois progressivement surmonté la tension qui les divisait grâce au message que portait le trophée que les deux chorales avaient en commun : « Si tu parles avec moi, tu es mon ami. Si tu chantes avec moi, tu es mon frère. »

Lire la suite »

31 JOURS DE GRATITUDE

ODB_010114

Selon de nombreux calendriers américains, le mois de janvier est le Mois national de la gratitude. Or, cette réalité est, bien entendu, applicable n’importe où, si bien que l’on devrait peut-être l’appeler le Mois international de la gratitude.

Lire la suite »

À QUI DE DROIT

ODB_161113

Mon mari et moi habitons une région rurale entourée de fermes où le slogan suivant est répandu : « Si vous avez pris un repas aujourd’hui, remerciez-en un cultivateur. » Les cultivateurs méritent certainement notre gratitude. Ils travaillent dur sous un soleil de plomb, à labourer le sol, à l’ensemencer et à récolter la nourriture qui nous empêche de mourir de faim.

Lire la suite »