ODB_300914
Taille du texte: Agrandir

NOUVEAU DÉPART

Dans bon nombre de pays, les lois régissant la santé interdisent que l’on revende ou réutilise de vieux matelas. Seules les décharges publiques les accepteront. Tim Keenan s’est attaqué au problème. Son entreprise emploie aujourd’hui une douzaine de personnes, chargées d’extraire des vieux matelas les composantes de métal, de tissu et de mousse à envoyer au recyclage. Cette histoire ne s’arrête toutefois pas là. Le journaliste Bill Vogrin a écrit : « De tout ce que Keenan recycle […] ce sont peut-être les gens qui constituent sa plus grande réussite » (The Gazette , Colorado Springs). Keenan engage des hommes en maison de transition et dans les refuges pour S.D.F., leur donnant un emploi et un nouveau départ. Il dit : « Nous prenons des gars dont personne d’autre ne veut. »

Luc 5.17-26 raconte que Jésus a guéri le corps et l’âme d’un paralytique. Après ce miracle, Lévi a répondu à l’appel de Jésus de le suivre, puis il a invité ses collègues publicains et ses amis à un banquet donné en l’honneur du Seigneur (v. 27-29). Lorsque certaines personnes ont accusé Jésus de s’associer à des gens indésirables (v. 30), celui-ci leur a répondu que les gens en bonne santé n’ont pas besoin de médecin, en ajoutant : « Je ne suis pas venu appeler à la repentance des justes, mais des pécheurs » (v. 32).

À quiconque se sent comme un « déchet » destiné à la décharge de la vie, Jésus ouvre les bras avec amour et offre un nouveau départ. C’est d’ailleurs dans ce but qu’il est venu !

Le salut, c’est recevoir une nouvelle vie.