Mot-clef: amour

Ne plus jouer de rôle

20121220-500-160

Un acteur doué de la région a été invité à jouer, à l’église de mon ami, le rôle de Scrooge dans une adaptation du livre de Charles Dickens, Un conte de Noël. L’histoire révisée comportait une scène où son personnage hargneux fond en larmes, confesse son péché et reçoit Jésus comme son Sauveur. À chaque répétition, l’acteur peinait à jouer la scène, puisqu’il n’était pas un croyant en Christ. Cependant, lors de la première, alors qu’il prononçait les paroles de repentance et d’acceptation du don du salut de Dieu, le Saint-Esprit est entré dans son coeur et l’homme a donné sa vie à Jésus !

Lire la suite »

MES AMIS ET MOI

Jean Chrysostome (347-407), l’archevêque de Constantinople, a dit ceci au sujet de l’amitié : « Ainsi va l’amitié, elle nous fait aimer les lieux et les saisons ; car comme […] les fleurs laissent tomber leurs douces feuilles au sol autour d’elles, ainsi les amis procurent des faveurs là même où ils résident. »

Lire la suite »

La face resplendissante de Dieu

20121218-500-160

L’Empire inca avait l’habitude de se livrer à des pratiques répugnantes, dont le sacrifice d’enfants. Chaque année, certaines familles cédaient leur enfant. On le célébrait et on lui donnait de l’alcool de maïs pour calmer sa peur. Puis, on le transportait au sommet d’une montagne et on l’assommait pour qu’il soit inconscient et qu’il ne ressente pas la douleur. On abandonnait là l’enfant qui finissait par mourir de froid. Il serait faux de croire que ces familles n’accordaient aucune valeur aux enfants. Bien au contraire, c’était une grave décision à prendre pour les parents. Ils croyaient simplement que c’était une exigence de leurs dieux.

Lire la suite »

LA RACE DE JOHNNY

Lorsque le jeune Johnny Agar de 19 ans a terminé la course de 5 km, beaucoup de gens le suivaient : des membres de sa famille et des amis qui célébraient sa réalisation.

Lire la suite »

JEU D’ÉCHECS HUMAIN

Le jeu d’échecs est un jeu de stratégie qui remonte à l’Antiquité. Chaque joueur commence avec en sa possession seize pièces disposées sur un échiquier et cherche à coincer le roi de son adversaire. Ce jeu a pris différentes formes au fil des ans. Une d’elles correspond au jeu d’échecs humain, que Charles Martel, le duc d’Austrasie, a inventé en l’an 735. Martel y jouait sur des échiquiers géants en employant de vraies personnes comme pièces. Ces pièces humaines portaient sur l’échiquier des vêtements reflétant leur statut et s’y déplaçaient au gré des joueurs – qui les manipulaient à leurs propres fins.

Lire la suite »

APPELÉ PAR SON NOM

Au début de l’année scolaire, la directrice d’une école de notre ville s’est engagée à apprendre le nom de chacun des 600 élèves de son établissement. Quiconque doutait de sa capacité ou de sa détermination à y parvenir n’avait qu’à consulter son rendement antérieur pour en être convaincu. Au cours de l’année précédente, elle avait appris le nom de 700 élèves, et antérieurement, celui de 400 enfants d’une autre école. Réfléchissez à ce que cela devait représenter pour ces élèves de se faire reconnaître et saluer par leur nom.

Lire la suite »

AMOUR ENRACINÉ

ODB_181114

Lorsque je songe à toutes les merveilles de la superbe création de Dieu, j’admire tout particulièrement les séquoias, ces arbres géants. Ces incroyables béhémoths de la forêt peuvent atteindre jusqu’à 90 m de hauteur et excéder les 6 m de diamètre. Ils peuvent vivre plus de 3 000 ans et même résister au feu. En fait, les incendies de forêt font éclater les cônes de séquoia, répandant ainsi les graines sur le sol forestier que les cendres fertilisent. Il se peut que le plus étonnant au sujet de ces arbres soit le fait qu’ils parviennent à grandir dans à peine un mètre de terre et à supporter des vents violents. Leur force réside dans le fait que leurs racines se mêlent à celles d’autres séquoias, si bien qu’ils se fortifient mutuellement et se partagent les ressources disponibles.

Lire la suite »

La loi de l’amour

20121117-500-160

Un jour en me rendant au travail, j’ai eu une révélation. J’ai réalisé que les limites de vitesse sont établies afin de nous protéger et non pour entraver notre liberté ou prouver que nous sommes des hors-la-loi. Si je roule trop vite et que je perds le contrôle de ma voiture, je cours le risque de me blesser, ou la dame roulant vers moi, ou l’homme sur le trottoir. Les lois sur la circulation routière sont mises en place parce que la vie humaine est précieuse et qu’elle doit être protégée.

Lire la suite »

Chauffer à feu doux

20121116-500-160

Quelle ironie que le célèbre chef Gordon Ramsay atteigne le point d’ébullition en un rien de temps. Si quelqu’un ne suit pas ses sages conseils sur l’utilisation de la sauge ou de la coriandre, il devient dingue. Ses emportements à l’émission Ramsay’s Kitchen Nightmares (Cauchemars en cuisine) sont légendaires. Les « assaisonnements » que Paul décrit dans Colossiens 3 seraient fort bénéfiques à Gordon.

Lire la suite »

L’amour en action

20121114-500-160

À l’époque de la lutte pour les droits civiques aux États-Unis, la miséricorde exigeait l’abolition de lois injustes, mais requérait aussi que chacun passe délibérément à l’action. Il fallait plus qu’enlever les signes « Blancs seulement » ou autoriser les Noirs à voter. L’accueil véritable et les bonnes relations exigeaient que les Blancs donnent le coup d’envoi à l’amitié ; et exigeaient aussi que les Noirs prennent (encore et encore) le risque de s’engager dans une amitié et un contexte où ils étaient lésés et exclus. Cela a nécessité de mettre l’amour en action.

Lire la suite »