Mot-clef: Colossiens

Sauvé des ténèbres

20130326-500-160

Dans le film de Clint Eastwood, Gran Torino, Walt Kowalski est un vétéran de la guerre de Corée grincheux, dégoûté par les gangs qui font maintenant la loi dans son quartier. Il fait la connaissance de Thao, un adolescent du voisinage, après l’avoir surpris en train de voler sa voiture Gran Torino, ce qu’il a fait sous la pression d’un gang.

Lire la suite »

Le respect mène loin

20130226-500-160

J’essaie de vendre ma maison directement du propriétaire (sans agent immobilier). Mon mari a demandé à tous nos voisins la permission de placer un panneau directionnel au coin de notre rue. Un des propriétaires a semblé surpris que Scott prenne la peine de s’informer. Il a donné son accord et a avoué qu’il arrachait les panneaux des gens qui ne demandaient pas la permission. Nous n’étions donc pas surpris en roulant près de sa maison, quelques semaines plus tard, de voir que notre annonce immobilière était toujours en place, alors qu’une autre avait été enlevée et jetée par terre. La leçon était évidente : Un peu de respect peut mener loin.

Lire la suite »

Le travail

20130125-500-160

Les filets sont la première chose que vous remarquerez. Ils s’étendent d’un bâtiment à l’autre, raides, prêts à attraper les travailleurs tentant de sauter vers leur mort. Voici Foxconn, l’énorme usine de Shenzhen, en Chine, où une armée de jeunes Chinois fabrique des iPad, iPhone et ordinateurs pour le monde entier. Comme les filets en témoignent, le travail n’est pas toujours valorisant.

Lire la suite »

Ce à quoi Dieu ressemble

20130117-500-160

En mars 2012, les Américains ont écouté avec regret et dégoût le rapport d’un soldat américain en Afghanistan, auteur d’une tuerie dans un village rural afghan. Ce vaurien de soldat avait massacré 16 civils afghans. C’était une horreur totale. Les répercussions de ce crime abject n’ont fait qu’aggraver notre peine, puisque ces actions cruelles (et quelques autres semblables) ont contribué à définir les idéaux américains pour nos voisins afghans. À cause des actions violentes d’un seul homme, plusieurs croiront que les Américains sont remplis de haine et qu’ils sont à craindre. Qui peut les blâmer ? Quand quelqu’un agit en notre nom ou de notre part, il nous représente par ses actions.

Lire la suite »

PETIT CHAPITEAU

ODB_160114

Au cours de la campagne d’évangélisation historique de Billy Graham à Los Angeles en 1949, le grand chapiteau érigé en vue d’accueillir plus de six mille personnes s’est plus que rempli chaque soir pendant huit semaines. On avait érigé à proximité un chapiteau plus petit où l’on offrait du counseling et de la prière. Cliff Barrows, qui était depuis longtemps le directeur musical, un ami intime et un partenaire de Graham, a souvent dit que l’œuvre véritable de l’Évangile s’accomplissait sous « le petit chapiteau », où les gens se réunissaient pour prier à genoux avant et pendant chaque service d’évangélisation. Une femme de Los Angeles, Pearl Goode, constituait le cœur même de ces réunions de prière et de nombreuses réunions subséquentes.

Lire la suite »

LA VIE CACHÉE

ODB_080114

Il y a quelques années, je suis tombé sur un poème de George MacDonald intitulé « The Hidden Life » (La vie cachée). Il raconte l’histoire d’un jeune Écossais surdoué qui a refusé une carrière prestigieuse dans l’enseignement pour retourner auprès de son père âgé dans la ferme familiale. C’est là où MacDonald a amorcé ce qu’il appelle « des œuvres ordinaires » et « de simples formes d’utilité humaine ». Ses amis se sont plaints de ce qu’ils percevaient comme un gaspillage de ses talents.

Lire la suite »

LA PRÉSENTATION

Christmas dinner, joint of raw meat ready for cooking

Ma femme, Martie, est un cordon-bleu. Au terme d’une longue journée, j’attends souvent avec impatience de sentir les arômes épicés qui me promettent un festin savoureux. Elle use de savoir-faire non seulement dans l’art de cuisiner, mais aussi dans celui de présenter le repas. Martie soigne l’esthétisme de la nourriture Cet arrangement superbement harmonieux de viande, de riz blanc cuit à point et de légumes m’invite à m’attabler et à déguster l’œuvre de ses mains. Cette nourriture n’était toutefois pas tellement attrayante avant qu’elle y mette la main. La viande était crue et spongieuse, le riz était dur et sec, et les légumes devaient être bien lavés et coupés.

Lire la suite »

S’AMÉLIORER

ODB_180813

Lorsque je suis sur le point de quitter la maison, il arrive que ma femme, Martie, m’arrête pour me dire : « Tu ne peux pas aller au bureau habillé comme ça ! » Généralement parce que ma cravate ne convient pas à mon veston ou la couleur de mon pantalon ne va pas avec celle de mon blouson. Même si j’ai parfois l’impression que ses reproches d’ordre vestimentaire mettent en doute mon bon goût, j’en suis venu à comprendre que son influence correctrice sert toujours à m’améliorer.

Lire la suite »

SOYEZ FERME

ODB_100713

Dans le cadre d’un projet de fin d’année d’un cours de sciences de la Terre du lycée, une amie et moi avons construit une table de courant. Avec beaucoup d’aide de mon père, nous avons construit une longue boîte de contreplaqué munie d’une charnière au milieu. Puis nous l’avons tapissée de plastique et remplie de sable. Nous avons attaché un boyau à une des extrémités. À l’autre bout, nous avons pratiqué un trou de drainage. Après avoir assemblé le tout, nous avons soulevé un bout de la table, nous avons ouvert l’eau et nous l’avons regardée se créer un chemin directement au trou de l’autre extrémité. La partie suivante de l’expérience consistait à mettre une pierre dans le courant pour voir comment elle modifierait le trajet de l’eau.

Lire la suite »

L’AMBITION EST-ELLE MAUVAISE ?

ODB_090413

L’ambition est-elle mauvaise ? Est-il répréhensible de chercher à exceller et à être le meilleur ? C’est possible. La différence entre la bonne et la mauvaise ambition tient à l’objectif que nous poursuivons et aux motifs qui nous habitent, à savoir si nous recherchons la gloire de Dieu ou la nôtre.

Lire la suite »